117 views

Les relations d’un chrétien

Les relations d’un chrétien

Le nom de « chrétien » a d’abord été donné aux disciples (Actes 11, 26). Un chrétien est donc aussi un disciple. Les conditions pour être un disciple sont clairement décrites dans Luc 14, 26-27 et 33 : «  Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. » Nos relations avec nos parents, notre conjoint, nos biens et notre avenir doivent être en accord avec ce que Christ nous enseigne.

Un chrétien – une personne libre

C’est une grande méprise de croire qu’être chrétien est la même chose qu’être un « pécheur repenti », ce qui sous-entend qu’on est encore lié par le péché. Dans les versets suivants, nous comprenons mieux ce qu’est la volonté de Dieu à notre égard quant au péché.

« Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point » 1 Jn. 2, 1. « Je vous écris, jeunes gens, parce que vous avez vaincu le malin. » 1 Jn. 2, 13. « Grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ ». 2 Co. 2, 14.

Un chrétien a une bonne conscience. Il a mis sa vie en ordre ; toutes ses œuvres sont à la lumière. Tous ces péchés lui ont été pardonnés ; il est fondé en Dieu et sa vie est sur le roc, qui est Christ. Il est inébranlable.

Comments

comments

Related posts

Leave a Comment