224 views

La patience, la persévérance et la foi

La patience, la persévérance et la foi

La patience, la persévérance et la foi sont trois vertus qui si elles abondent dans votre vie, feront de vous un homme fait, une femme faite, affermi(e) et prêt(e) à toute bonne oeuvre pour le Seigneur. 
La patience, la persévérance et la foi. Voici trois vertus fondamentales dans la vie du véritable chrétien, distinctes mais indissociables l’une de l’autre.
QUE SONT-ELLES ?
La patience, tout d’abord peut être définie comme l’attitude qui consiste à attendre calmement la réalisation d’une chose. La patience semble dans un premier temps faire allusion à une attitude paisible mais souvent on peut aussi croire qu’elle signifie « absence d’activité ».
Mais imaginez-vous un individu qui soutienne sans faiblir un lourd poids et qui le soutienne longtemps. Même si apparemment aucun geste n’est fait, il est clair qu’il y a grand effort qui est réalisé pour soutenir tout l’ensemble. Il en va de même pour la patience. Extérieurement donc on pourrait croire qu’elle consiste à ne pas agir, mais en réalité la patience est une action, l’action de retenir, l’action de soutenir, l’action de tenir le coup. La patience est donc une force et non pas une faiblesse. Lorsque Dieu nous demande d’attendre le temps de quelque chose ne croyons pas que nos actions pourraient faire mieux et plus rapidement. Car Lui seul sait pourquoi il le demande ainsi. Le chemin peut sembler plus long mais c’est le plus sûr.
La patience c’est donc attendre sans se relâcher mais tout en étant prêt pour l’heure et la circonstance du Seigneur!
La persévérance ne s’oppose pas à la patience mais la complète. Tandis que la patience semblait nous faire comprendre : attends, ne bouge pas, la persévérance elle nous dit : continue ton effort!
La persévérance c’est en réalité le fait de continuer un effort jugé difficile, le continuer malgré une opposition, malgré quelque chose de contraire censé nous faire arrêter notre effort. La persévérance est donc en rapport avec un dépassement de soi pour dépasser un obstacle qui se dresse sur notre chemin et qui légitimement devrait nous faire arrêter notre course. La persévérance permet donc un dépassement de nos limites.
On ne parle de persévérance que lorsqu’il y a effort et on ne parle d’effort que lorsqu’il y a difficulté, limite ou opposition. Ainsi la persévérance n’a de sens que par rapport à une activité contraire à la nôtre. Si Jésus te dit « persévère » c’est parce qu’il y a problème, opposition. On ne parle pas de persévérance s’il n’y a pas problème.
Actes 1 : 14

14 Tous d’un commun accord persévéraient dans la prière, avec les femmes, et Marie, mère de Jésus, et avec les frères de Jésus.

Colossiens 4 : 2

2 Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces.

Par exemple, ces deux versets veulent nous signifier que quoi qu’on dise prier n’est pas toujours aussi évident et facile à faire. Mais indépendamment des circonstances, il s’agit de persévérer, c’est-à-dire continuer malgré la difficulté.
C’est notamment par la persévérance qu’on obtient l’accomplissement des promesses :
Hébreux 6 : 12

12 en sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses.

Comme dit plus haut, la patience et la persévérance ne s’opposent pas, comme on pourrait le croire de prime abord en pensant aux notions de passivité et activité. Mais nous l’avons dit, la patience n’est pas la passivité, c’est plutôt une attente dynamique. La patience et la persévérance plutôt se complètent.

On peut persévérer tout en étant patient. Par exemple, persévérer dans un effort tout en étant patient quant à la réalisation de la pleine promesse de Dieu !
En réalité, ces deux vertus sont deux produits de la foi et c’est parce qu’on croit qu’on est patient et c’est parce qu’on croit qu’on est persévérant. C’est la foi donc qui les relie entre elles.
La foi est enfin une forme d’illumination de notre esprit et de notre coeur qui nous fait avoir une direction et une conviction fermes vers un but fixé. C’est une détermination, une confiance et une assurance vers un but fixé.
La patience, la persévérance et la foi sont trois vertus qui si elles abondent dans votre vie, feront de vous un homme fait, une femme faite, affermi(e) et prêt(e) à toute bonne oeuvre pour le Seigneur. Reliées entre elles, elles consolident et fortifient notre vie chrétienne.

Comments

comments

Related posts

Leave a Comment